Grâce à la chance de vivre dans une ville autant merveilleuse, en plus du projet de irBarcelona que j’ai initié il y a quelques années, j’ai eu l’opportunité de connaître et/ou visiter toutes les oeuvres de Gaudí à Barcelone. Pour cette raison, j’ai pensé que ce serait une bonne idée de rédiger un article sur les différentes monuments et oeuvres de Antoni Gaudí qui se trouvent dans la ville de Barcelone.

Antoni Gaudí, Patrimoine de L’Humanité

Un total de 7 bâtiments ou oeuvres de Antoni Gaudí sont déclarés par l’UNESCO comme Patrimoine de l’Humanité, tous situés dans la province de Barcelone.

Parc Güell
Palais Güell
Casa Milà
Casa Vicens
Casa Batlló
Crypte de la Colonie Güell
Sagrada Familia (Façade Nativité et Crypte)

Même si certainement beaucoup de ses oeuvres sont bien connues par vous tous, il est possible que vous n’ayez encore pas pu visiter toutes celles-ci. Avec cet article j’espère éveiller votre curiosité et de vous rapprocher de l’un de ces monuments les plus importants, en plus de découvrir certaines de ses oeuvres les moins connues et qui, par chance, peuvent toujours être découvertes après toutes ces années.


Parc Güell

Salamandre Gaudí Parc Güell

Le Parc Güell (1900-1914) a été conçu comme une urbanisation en pleine montagne. Après avoir construit seulement deux maisons sur toutes celles prévues, le projet fut interrompu, et oublié pendant de nombreuses années. A l’heure actuelle le parc est l’une des oeuvres les plus connues et visitées de Antoni Gaudí à Barcelone. L’accès au parc est gratuit mais pas si l’on souhaite accéder à la zone monumentale (La célèbre Salamandre, la Salle des 100 colonnes, la Place de la Nature, la Casa del Guarda (Maison du Gardien) et le Portique de la Lavandière). Pour tous ceux qui vivent à Barcelone ou si vous y restez un long séjour nous vous conseillons de vous inscrire sur Gaudir+BCN, ce qui vous permettra, entre autres, de visiter gratuitement la zone monumentale du Parc Güell.

Détails

c/ (rue) de Olot, s/n.
Du 28 octobre au 24 mars : de 8H30 à 18H30.
Du 25 mars au 29 avril : de 8H00 à 20H30.
Du 30 avril au 26 août : de 8H00 à 21H30.
Du 27 août au 27 octobre : de 8H00 à 20H30.
Zone monumentale : de 5,25€ à 8,50€.
Reste du parc : accès gratuit.
Billets (coupe-file)
Visite combo à la Sagrada Familia et au Parc Güell
billets Parc Güell et Sagrada Familia

La Sagrada Familia

Sagrada Familia Barcelone

Le Temple Expiatoire de la Sagrada Familia (1882-2026), symbole authentique pour la ville de Barcelone, est l’oeuvre la plus ambitieuse de Gaudí et celle à laquelle il dédia le plus de temps, d’efforts et certainement d’illusion. Débutée en 1882, ce ne fut qu’une année plus tard que Antoni Gaudí prit les rênes de la construction de cette monumentale église, dont il travailla dessus jusqu’à sa mort (1926). Depuis alors il y a eu de nombreux architectes chargés d’achever son projet.

Détails

c/ (rue) de Mallorca, 401.
De novembre à février : de 9H00 à 18H00.
Mars et octobre : de 9H00 à 19H00.
D’avril à septembre : de 9H00 à 20H00.
1er et 6 janvier et 25 et 26 décembre : de 9H00 à 14H00.
Entrée : de 15€ à 32€.
Billets (coupe-file)

Maison-Musée Gaudí

Maison-musée Gaudí

Située dans l’intérieur du Parc Güell, la Maison-Musée Gaudí, en catalan, Casa Museu Gaudí, (1903-195) est l’une des deux maisons qui ont réussi à être construites dans le plan d’urbanisation qui a échoué. Dans celle-ci vécut Antoni Gaudí lui-même durant presque 20 ans, de 1906 à 1925, juste un an avant sa mort. Pour tous ceux qui souhaitent visiter la Casa Museo vous y trouverez tout type d’information sur Antoni Gaudí et une collection de meubles et objets divers conçus par l’architecte.

Détails

Intérieur du Parc Güell.
Du 28 octobre au 16 février : de 08H30 à 18H15.
Du 17 février au 24 mars : de 8H30 à 19H00.
Du 25 mars au 29 avril : de 8H30 à 20H30.
Du 30 avril au 26 août : de 8H30 à 21H30.
Du 27 août au 27 octobre : de 8H30 à 20H30.
D’avril à mai : de 9H00 à 20H00.
Entrée : de 6€ à 8,50€.

Casa Batlló

Casa Batlló

La Maison Batlló ou « Casa Batlló »(1904-1906), représente un des symboles du modernisme, peut se visiter dans ce qui est connu comme la pomme de discorde qui est le « Passage de Gràcia ». Elle surprendra ses visiteurs par ses formes osées qui reçurent beaucoup de critiques à l´époque. La Casa Batlló n’est pas seulement une construction originale de Gaudí mais c’est bien une rénovation intégrale du bâtiment existant réalisée par l’architecte. Le pari pour les nouvelles technologies de l’époque de la part de la famille propriétaire du bâtiment, avec l’usage de la Réalité Augmentée en tête, suppose une valeur ajoutée à la visite de cette magnifique oeuvre de Antoni Gaudí.

Détails

Passeig de Gràcia, 43.
Du lundi au dimanche : de 9H00 à 21H00.
Entrée : de 22€ à 35€.
Billets (coupe-file)

Casa Milà (La Pedrera)

Casa Milà La Pedrera

De son époque naturaliste, La Pedrera (1906-1910), officiellement nommée Casa Milà, est l’une des oeuvre les plus importantes et connues de la trajectoire de Gaudí. Réalisée pour le couple Pere Milà i Camps et Roser Segimon i Artells, son design, de même que ce qui avait été quelques années plus tôt avec la Casa Batlló, souleva une grande polémique, allant même jusqu’à l’arrêt de sa construction car il ne respectait pas les normes urbanistiques fixées par la Mairie. A l’heure actuelle c’est l’une des oeuvres les plus visitées, dont on peut parcourir l’un des étages et monter jusqu’à la terrasse, où l’on est ébloui par les cheminées arrondies et les tours de ventilation et où on observe de superbes vues sur le Passeig de Gràcia.

Détails

c/ (rue) de Provença, 261-265.
Du 1er mars au 3 novembre : de 9H00 à 20H30.
Du 4 novembre au 28 février : de 9H00h à 18H30.
Fermé : 25 décembre.
Entrée : de 11€ a 29€.
Billets coupe-file

Casa Vicens

Casa Vicens

Le premier travail de grande importance dont se chargea Antoni Gaudí fut de faire construire cette tour dans Villa de Gràcia, qui était alors une commune indépendante de Barcelone. La maison que l’on connait sous le nom de Casa Vicens (1883-1888), en français Maison Vicens, constitue une vraie déclaration d’intentions de Antoni Gaudí par rapport à son oeuvre. Sur sa façade les lignes droites attirent l’attention, qui sont habituelles dans les premières oeuvres de l’architecte. On entrevoit également la pierre utilisée pour sa construction, même si celle-ci se trouve camouflée par une décoration colorée en céramique de couleur blanche, verte, jaune et brique.

Détails

c/ (rue) de las Carolines, 24.
Du 15 octobre au 31 mars : Lundi de 10H00 à 15H00 et du mardi au dimanche de 10H00 à 19H00.
Du 1er avril au 14 octobre : du lundi au dimanche de 10H00 à 20H00.
Entrée : de 12€ à 16€.
Billets coupe-file

Torre Bellesguard

Torre Bellesguard

Bien que la Torre Bellesguard (1900-1909) soit l’une des oeuvres les plus méconnues de Gaudí, depuis qu’on ouvrit ses portes en 2013 au public il y a de plus en plus de gens qui entendent parler d’elle et qui ont pu la visiter. En observant sa façade, qui mélange le style néogothique avec certaines touches de modernisme les plus caractéristiques de l’architecte, on découvre un Gaudí différent. Ceci est dû à sa volonté de rendre un hommage à son emplacement historique, oú se trouvait le château du Roi Martin Ier d’Aragon (1356-1410) et où se trouve conserve encore une partie de sa muraille.

Détails

c/ (rue) de Bellesguard, 16.
Du mardi au dimanche : de 10H00 à 15H00.
Fermé : Lundi (sauf les jours fériés), 1er et 6 janvier et 25 et 26 décembre.
Entrée : de 7,20€ à 16€.

Viaduc Bellesguard

Viaduc Torre Bellesguard

Au cours des travaux sur la Torre Bellesguard et dans le but de conserver les restes médiévaux des tours du château du Roi Martin Ier d’Aragon, Antoni Gaudí decida de dévier l’ancien chemin qui traversait la zone. Ce faisant, il devait faire avec le nouveau tracé du chemin qui devait passer à côté d’une rivière, dont le débit d’eau est aujourd’hui inexistant, et il décida de construire un viaduc, connu sous le nom de Viaduc Bellesguard (1908). Bien qu’ils aient certaines différences, on peut voir une grande similitude entre les viaducs qui, plus tard, termineront de se construire dans le Parc Güell.

Détails

Face à l’entrée de la Torre Bellesguard (rue de Bellesguard, 16).
Située à l’air libre, on peut y accéder tout au long de l’année à n’importe quelle heure.
Entrée : gratuite.

Pavillon Güell

Jardin Gaudí Pavillon Güell

La première tâche considérable que chargea Eusebi Güell à Antoni Gaudí fut la rénovation de son immeuble de Pedralbes, connu sous le nom de Finca Güell (Immeuble Güell). Pour cela il réalisa certaines améliorations dans son jardin et il construisit deux pavillons (1884-1887): les écuries et la maison de garde. Sur sa façade on peut observer certaines techniques qui se sont perfectionnées et utilisées dans ses oeuvres les plus connues, comme le Trencadís. On relève également le grand usage de la sémiologie de la part de Gaudí, un usage lié à toute son oeuvre et que l’on observe également sur la grille d’entrée de l’immeuble, où la présence d’un Dragon Mythologique enchaîné à celle-ci attire tout particulièrement l’attention.

Détails

Av. Pedralbes, 7.
Tous les jours de 10:00h à 16:00h.
Fermé : 1er et 6 janvier et 25 et 26 décembre.
Entrée : pour déterminer.

Palais Güell

Palais Güell

La construction du Palais Güell (1886-1890), résidence de la famille Güell, fut confiée par Eusebi Güell à Antoni Gaudí après l’excellent travail réalisé par l’architecte dans sa Finca (immeuble) de Pedralbes. Grâce à cela, Gaudí eut beaucoup de liberté et commença à se révéler en ce qu’il était vraiment, à savoir un pur génie. Au cours de la visite on parcourt tous les étages du bâtiment, où l’on est ébahi par l’ancien étable, situé au sous-sol, le rez-de-chaussée, où vivait la famille Güell, et la fascinante terrasse avec ses 20 cheminées colorées et attrayantes qui sont dans la plupart du temps les témoins de l’oeuvre de Gaudí.

Détails

c/ (rue) Nou de la Rambla, 3.
D’avril à septembre : de 10H00 à 20H00.
D’octobre à mars : de 10H00 à 17H30.
Fermé : 1 et 6 janvier, du 7 au 13 janvier, 25 et 26 décembre et tous les lundis non fériés.
Entrée : de 5€ à 12€.

Casa Calvet (Maison Calvet)

Casa Calvet

La Casa Calvet, en français Maison Calvet, (1898-1900) a supposé pour Gaudí l’obtention d’un prix du meilleur bâtiment artistique décerné par la Mairie de Barcelone. Construit sur demande de l’industriel Pere Màrtir Calvet, c’est toujours á l’heure actuelle une propriété privée, et il n’est donc pas possible de visiter l’intérieur. Malgré cet empêchement on peut tout de même voir une partie de l’oeuvre de l’architecte si l’on entre dans la Chocolatería Brescó (magasin de chocolat) ou si vous mangez dans le Restaurant Calvet, tous deux situé au pied de la rue a rez-de-chaussée du bâtiment.

Détails

c/ (rue) Casp, 48.
Visites : On ne peut pas visiter le bâtiment. On peut seulement entrer à la chocolaterie et au restaurant au rez-de-chaussée.

Collège Sainte-Thérèse de Barcelone

Collège Sainte-Thérèse Barcelone

Le Collège Sainte-Thérèse de Barcelone (1887-1889), en catalan Col·legi de les Teresianes et qui occupe actuellement la même fonction que celle pour laquelle il fut conçu, fut un projet dont Gaudí hérita alors qu’il avait à peine commencé. Pour l’achever, l’architecte dut accomplir les directives des Teresianes, qui n’étaient autres que de se conformer au budget accordé et s’imposer une certaine sobriété dans les formes et le design de la structure du bâtiment. Pour cela il utilisa un matériel économique comme l’était la brique, mais il prit certaines libertés décoratives pour pouvoir laisser son empreinte.

Détails

c/ (rue) Ganduxer, 85-103.
Visites : du fait qu’il s’agisse d’un collège son accès est quelque peu limité.

Portail Miralles

Portal Miralles

On conserve à l’heure actuelle une grande partie du portail et de la grille d’origine (1901) de formes circulaires conçues par Antoni Gaudí pour le bâtiment de Hermenegild Miralles i Anglès. Bien qu’elle soit réalisée en pierre, sur la partie supérieure on peut apprécier l’utilisation de la technique du trencadís réalisée en céramique blanche. L’usage du fer forgé sur la petite porte latérale attire également l’attention, une ressource que Antoni Gaudí utilisa dans la quasi totalité de ses oeuvres. Après la restauration faite en l’an 2000, on installa une sculpture avec le visage de l’architecte catalan, appelée ‘A Antoni Gaudí’, oeuvre du sculpteur Joaquim Camps.

Détails

Passeig Manuel Girona, 55.
Visites : située à l’extérieur, a côté de l’accès de la Finca (bâtiment) Miralles, la porte et la grille sont d’accès libre et visibles depuis la rue.

Lampadaires Plaça Reial et Pla de Palau

lampadaire de Antoni Gaudí

Avant de devenir le célèbre architecte qu’il fut, Antoni Gaudí réalisa des oeuvres mineures, dont un clair exemple fut la mission chargée par la Mairie de faire des lampadaires de gaz qui ont été installés sur la Plaça Reial (place royale) et dans le Pla de Palau. Par chance pour nous, ces lampadaires sont toujours au même endroit et continuent de fonctionner et sont donc accessibles pour tous ceux qui se promènent sur l’une de ces deux places de Barcelone. Les lampadaires monumentaux de la Plaça Reial, avec 6 bras, le blason de la ville et couronnés par un casque ailé du dieu Mercure, ont été inaugurés le jour de La Mercè en 1879. Au contraire, les deux lampadaires du Pla de Palau de Gaudí ne compte que 3 bras et ont été installés quelques années plus tar, en 1890.

Detalles

Plaça Reial.
Pla de Palau.
Visites : situés à l’air libre, on peut les voir gratuitement et à n’importe quelle heure.

Cascade Monumentale du Parc de la Ciutadella

Parc de la Ciutadella

Alors qu’il n’était encore qu’un étudiant en architecture qui commençait à se démarquer des autres élèves, Gaudí collabora dans l’urbanisation du Parc de la Ciutadella que réalisa Josep Fontserè, un travail qui eut par la suite une grande importance pour lancer sa carrière d’architecte. On lui attribue précisément le projet hydraulique de la cascade monumentale et certaines détails décoratifs de celle-ci, comme c’est le cas des deux médaillons et le dessin en relief des deux lézards.

Detalles

Passeig de Picasso, 21.
Tous les jours : à partir de 10:00h jusqu’au coucher du soleil.
Entrée : accès gratuit.
The Gaudí Exhibition Center
The Gaudí Exhibition Center et Musée Diocésain

Si vous souhaitez connaître de façon plus approfondie et détaillée la manière dont Antoni Gaudí s’inspirait et concevait ses oeuvres, The Gaudí Exhibition Center, centre d’interprétation sur Antoni Gaudí et son oeuvre, est le lieu où vous devez vous rendre. Situé dans le bâtiment de la Pia Almoina, à côté de la Cathédrale de Barcelone, sa visite est le complément idéal pour tous les fans de l’art de Gaudí.

Pla de la Seu, 7
De mars à octobre : tous les jours de 10H00 à 20H00.
De novembre à février : tous les jours de 10H00 à 18H00.
Entrée : de 7,50€ à 15€.

Carte des oeuvres de Antoni Gaudí à Barcelone

Voir les oeuvres de Gaudí à Barcelone dans une carte plus grande

Gaudí dans la Province de Barcelone

Trois oeuvres de Antoni Gaudí, bien qu’elles ne se trouvent pas dans la ville de Barcelone, se situent dans sa province. Il s’agit de la Crypte de la Colonie Güell, à Santa Coloma de Cervelló, les Caves Güell, à Garraf et la Coopérative Ouvrière Mataronense, à Mataró et baptisée Nau Gaudí (Nouveau Gaudí) après la rénovation réalisée il y a quelques années et qui est actuellement siège de la Collection Bassat d’Art Contemporain de Catalogne.

Le Gaudí disparu

Malheureusement, pas toutes les oeuvres de Gaudí à Barcelone ont pu perdurer jusqu’à nous jours. Nous vous offrons par la suite une liste de certaines de ses oeuvres qui, pour différentes raisons, ont disparu.

Pharmacie Gibert (1879)
Décoration Bar Torino (1902)
  • 24
    Shares