Au sein du Carmel on trouve l’un des espaces l’un des espaces les plus jolis, excentrés et possédant un grand charme de la ville. Nous voulons parler du mirador du Búnker du Carmel, situé au sommet du Turó de la Rovira (dans le Parc du Guinardó), un lieu d’où l’on observe ce qui est, assurément, le meilleur panorama de la ville.

La situation d’isolement dans laquelle se trouvait initialement le mirador (belvédère) du Carmel a subi quelque retournement au cours des dernières années, surtout entre les habitants de la ville et dans une grande mesure cela est dû aux spectaculaires photographies que les personnes qui s’étaient décidées à monter ont partagé sur les réseaux sociaux. On peut également citer comme que ce lieu a servi de tournage de certains films célèbres (comme par exemple “Tengo ganas de Ti”, où joue le célèbre acteur Mario Casas), ce qui a aidé à la promotion de ce lieu, ainsi que d’innombrables publicités à la télévision et des panneaux publicitaires de tout genre. Tout cela a rendu possible que le fait de monter jusqu’au sommet du Turó de la Rovira afin de profiter de la vue spectaculaire à 360º de Barcelone s’avère être presqu’indispensable, que ce soit pour les habitants de la ville que, de plus en plus, pour les touristes qui passent quelques jours dans la ville.

Que nous offre le belvédère du Turo de la Rovira ?

Ouvert 24 heures sur 24 et 365 jours par an, l’espace du mirador du Turó de la Rovira appartient au patrimoine de la ville de Barcelone et est l’un des sièges du MUHBA, le Musée d’Histoire de Barcelone. Cela ne signifie pas que soit accès soit restreint ou payant, car l’accès est libre et gratuit.


fin d'après midi Turó de la Rovira

Les superbes vues à 360º ne sont pas les seuls protagonistes du sommet de la colline car on y trouve certains bunkers, qui ont été utilisés comme batteries anti aérienne et qui ont été construit au cours de la Guerre Civile Espagnole dans le but de défendre la ville des bombardements qui la secouaient. Une fois la guerre terminée, et au fil des ans, les alentours de l’emplacement du bunker ont été récupérés pour construire de nombreuses baraques, qui ont fini par former ce que l’on connaît sous le nom de Barri dels Canons (quartier des Canons), canons qui y sont restés jusqu’au début des années 1990.

Comment profiter au mieux du belvédère ?

Le sommet du mirador del Turó de la Rovira ne dispose pas de lieux ombragés où l’on peut se protéger du soleil et si vous y montez au cours d’un des mois les plus chauds il est préférable de le faire en fin d’après-midi, lorsque la chaleur commence à tomber un peu. De plus, de cette manière vous pourrez prolonger votre présence sur le mirador pour profiter de l’un des plus grands plaisir qu’il offre, celui de pouvoir voir le coucher du soleil sur Barcelone tout en observent comment se teintent de rouge les bâtiments et les lieux les plus caractéristiques de l’horizon de Barcelone. Une autre option tout aussi recommandable, seulement réservée à ceux qui sont des lève-tôt, est de monter jusqu’au sommet du mirador quand il fait encore nuit afin de pouvoir profiter d’un sublime lever du soleil depuis ces hauteurs.

Endroits que vous verrez à partir du belvédère

Sagrada Familia
W Hôtel Barcelone
La mer dans la distance
Torre Mapfre et Hotel Arts
Montagne et Château de Montjuïc
Temple del Sagrat Cor de Jesús
Torre de Collserola
Centrale Thermique du Besòs

vues de la Sagrada Familia

Que vous soyez des fans de la photographie ou que vous ne vous séparez pas de votre appareil pour immortaliser l’instant sachez que le paysage change à mesure que les heures filent. A vrai dire il n’y a que peu de choses encore plus belles que nous offre la ville de Barcelone. Sur notre page Facebook vous pouvez voir de nombreuses photos que nous avons prises lors de certaines de nos visites au mirador.

PIQUE-NIQUE

Et maintenant que nous vous avons convaincu, ou du moins nous avons fait tout notre possible pour que vous le soyez, de voir le coucher du soleil…pourquoi ne pas profiter pour faire un pique-nique en guise de dîner ? Il est certain que cela s’avèrerait être une expérience idéale, que vous la fassiez entre amis ou que si vous choisissiez de le faire de façon romantique en couple. Si vous n’avez pas eu le temps de préparer votre pique-nique nous vous recommandons de passer au bar-restaurant Las Delicias, où vous pourrez acheter quelque chose à emporter (il est indispensable de demander les patatas bravas).

Comme nous l’avons déjà évoqué précédemment l’accès au mirador del Turó de la Rovira est gratuit est n’a pas de restriction d’horaire (seuls les espaces musées comportent des horaires d’accès) et donc tout ce dont vous aurez à vous occuper est de regarder la prévision météorologique pour aller un jour où l’on puisse profiter de vues dégagées sur Barcelone.

Recommandation

Si vous voulez seulement profiter des vues et que vous n’avez pas l’intention de visiter les espaces musées (accessibles les samedis et dimanches de 10:00h à 15:00h) nous vous conseillons, toujours lorsque c’est possible, de monter au Turó de la Rovira du lundi au jeudi, et d’éviter les weekends ou les jours fériés, car c’est en semaine où il y a le moins de monde qui monte et l’on peut mieux profiter des vues et de l’environnement.

Exposition et espaces musées

Depuis 2015, après toute une série de rénovations menées par la Mairie de Barcelone dans le but d’effectuer la “mise en musées” de certains de ses espaces, on peut visiter l’intérieur de différents bunkers : le Pavillon des Officiers, le Pavillon de la Troupe et le Poste de Commandement de la Batterie. A l’intérieur se trouvent différents panneaux informatifs qui content l’histoire des bunkers ainsi que l’usage que les troupes donnaient à chacun des espaces et comment elles y vivaient au cours de la Guerre Civile Espagnole.

Détails pour la visite

Samedis et dimanches de 10:00h à 15:00h (seulement l’espace musée).
Informations et réservations : reservesmuhba@bcn.cat / +34 93 256 21 22.
Fermé : 1er janvier, 1er mai, 24 juin et 25 décembre (seulement l’espace musée).
Prix : gratuit.

Vous pouvez également visiter l’exposition “Barcelone à la limite” où l’on explique comment ont été vécus les bombardements subis par la ville dans les environs ainsi que l’évolution dans la zone à la fin de la guerre, où un grand nombre de famille avec peu de ressources ont construit leurs baraques.

Galerie de photos

Carte et comment y accéder ?

Même si l’éloignement de son emplacement fait que l’accès au belvédère ne soit pas chose aisée, il n’est en fait pas tant compliqué que cela de s’y rendre, on peut y accéder via les transports en communs ou en véhicule privé, que ce soit en voiture ou en moto.

En transport en commun

Bus : 24, 92, 114, 119 et V17.
Métro : Guinardo i Hospital de Sant Pau (Ligne 4) ou El Coll / La Teixonera (Ligne 5). Le métro vous approche du Turó de la Rovira mais ne vous y dépose pas précisément à côté donc si vous choisissez cette option vous devrez continuer un bon moment à pied ou prendre l’un des bus précédemment cités (Ligne 4) ou El Coll – La Teixonera (Ligne 5).
Si vous deviez y aller en transport en commun irBarcelona vous conseille le bus, car il vous approchera bien plus du belvédère que le métro.


Sur une carte plus grande

En Taxi

En véhicule privé

Info : Il s’avère être relativement facile de se garer dans les environs du belvédère en moto ou en voiture, ce qui est en revanche moins facile est de pouvoir y aller sans se perdre. Pour cela nous vous avons indiqué une route depuis le centre de Barcelone jusqu’au belvédère du Carmel.

  • 14
    Shares