Casa de l'Ardiaca

Le quartier Gothique de Barcelone regroupe une multitude de petites surprises pour les amateurs d’Histoire, de l’architecture et de l’art en général. Une de ces agréables surprises, qui est peu connue des habitants même de la ville, c’est la Casa de l’Ardiaca, en français la Maison de l’Archidiacre, l’ancienne résidence officielle de la hiérarchie ecclésiastique de Barcelone.

A noter

Le bâtiment, désigné comme Bien culturel d’intérêt national et de style clairement gothique, a subi une importante réforme au début du XVIème siècle sur ordre du haut responsable de la Cathédrale de Barcelone, l’Archidiacre Lluís Desplà. Au cours de ces travaux plusieurs éléments de la Renaissance ont été incorporés, avec comme exemple frappant le portail d’entrée, mais également le patio intérieur qui a été réalisé ainsi qu’un agrandissement du bâtiment, ce qui en fait désormais un véritable palais.

patio Casa Ardíaca

Après avoir été l’épicentre politique, judiciaire et qui a été même adopté par des artistes pour réaliser leurs œuvres, l’édifice est devenu en 1895 le siège du Col·legi d’advocats de barcelona (Collège des Avocats de Barcelone). Au cours de cette période de nouvelles réformes ont été entreprises dans l’édifice, pour lesquelles on fit appel aux services de l’architecte Lluís Domènech i Montaner, en s’imprégnant d’éléments modernistes, comme l’en atteste la boite en pierre qui surplombe la façade.

BOÎTE EN PIERRE
boîte aux lettres Alfons Juyol
Œuvre du sculpteur Alfons Juyol, la boite se trouve dans l’un des deux côtés de l’entrée et on peut y observer avec une attention extrême la présence d’une tortue, de cinq hirondelles et sept feuilles, tous ces éléments gardant un certain symbolisme avec la justice.

La physionomie actuelle de la Casa de l’Ardiaca est ainsi depuis sa dernière grande réforme, datant de 1962, au cours de laquelle ont été détruits de nombreux édifices s’appuyant sur la muraille romaine de la ville et eut lieu aussi la reconversion du patio intérieur dans un petit cloître.

Arxiu Historic de la Ciutat de Barcelona

La Casa de l’Ardiaca a été achetée en 1920 par la Mairie de Barcelone et devenant un an après, et encore aujourd’hui le siège de l’Arxiu Historic de a Ciutat de Barcelona (l’Archive Historique de la Ville de Barcelone). Son immense fonds documentaire, qui compte plus de 80.000 volumes, inclut une documentation d’une valeur inestimable, qui est liée au gouvernement de Barcelone, depuis le début du XIIIème siècle jusqu’au début du XIXème, avec tout type de bibliographie en rapport avec la ville.


N’importe qui le souhaite peut accéder, gratuitement et sur ​​demande, aux documents de l’Arxiu Historic de la Ciutat de Barcelona, ce qui s’avère être de grande utilité pour approfondir ses connaissances sur l’évolution de la ville même ainsi que la structure du gouvernement.

Visites

Si vous n’êtes pas étudiant de Barcelone, que vous ne réalisez pas une étude sur la ville ou si vous n’êtes pas à la recherche d’une information concrète sur l’Histoire, il est fort probable que vous ne soyez pas intéressés à rechercher parmi les milliers de documents de l’Arxiu Historic de la Ciutat de Barcelona, mais il sera tout de même intéressant pour vous d’accéder au plus connus comme Saló de les Pinyes pour pouvoir profiter de son caisson, superbement décoré.

fontaine Casa de l'Ardiaca

Ce dont nous sommes en revanches certains c’est qu’il vous plaira de visiter les séjours extérieurs de la Casa de l’Ardiaca, qui comprennent le cloître et la terrasse de l’étage supérieur, ainsi que d’accéder à la salle principale où sont habituellement organisées différentes expositions.

Cloître
Ce que l’on observe en premier lieu c’est la superbe fontaine centrale du cloître, sur laquelle est célébrée la tradition de faire danser un œuf le jour du Corpus (Ou Com Balla), ainsi qu’un immense palmier à ses côtés. Si vous observez les murs vous pourrez voir qu’une partie de ceux-ci est décorée d’une frise de couleur azur.

Juste au fond se trouve un des éléments historiques les plus caractéristiques du bâtiment, à savoir une partie de l’ancienne muraille romaine de la ville, avec plus de 2000 ans d’histoire.

Terrasse
Il serait impardonnable d’abandonner l’enceinte sans monter au premier étage, où l’on trouve une fantastique terrasse sur laquelle, même si elle n’est pas haute, on peut avoir une bonne vue de la Chapelle de Santa Llúcia où l’on peut contempler la pléthore de palmiers, qui est également un havre de paix pour un grand nombre de gens qui ont l’habitude de passer par là.

premier étage Casa de l'Ardiaca

Expositions
Juste avant les dépendances de l’Arxiu Historic de la Ciutat de Barcelona se trouve une petite salle où s’effectuent, occasionnellement, des expositions dont le thème principal est, comme on peut se douter, les racines de Barcelone.

INFORMATION CURIEUSE
Dans la même rue de la Casa de l’Ardiaca, le carrer Santa Llúcia, qui fait le coin avec le carrer del Bisbe, plusieurs artistes ont pour habitude de s’y exprimer, dont on peut citer pour son don musical un chanteur d’opéra qui fait le bonheur de ses fidèles ainsi que tous ceux qui s’approchent attirés par sa voix mélodieuse.

Gallerie de photos

Carte


Sur une carte plus grande

Adresse

c/ (rue) Santa Llúcia 1, Barcelone.

Horaire de visite

Du 1er septembre au 1er juillet : du lundi au vendredi de 9H00 à 20H45 et samedis de 9H00 à 13H00.

Du 2 juillet au 31 août : du lundi au vendredi de 9H00 à 19H30.

Prix d’entrée

La visite du bâtiment et de l’Arxiu Historic de la Ciutat de Barcelona est gratuite.

Comment y accéder ?

Métro : Liceu (ligne 3) et Jaume I (ligne 4).

Bus : lignes 45, 59, 120, V13, V15, V17 et bus touristique.

A pied : depuis l’un des points les plus centraux de la ville on peut y accéder en marchant un peu si vous vous trouvez dans la zone.

Lieux d’intérêt à proximité

Cathédrale de Barcelone
Plaça Sant Felip Neri
Plaça Sant Jaume
Palau de la Generalitat de Catalunya
La Rambla