Jardins de Laribal

Inaugurés en 1922, les Jardins Laribal ont été pensés, de même que beaucoup d’autres jardins et édifications de la montagne de Montjuïc, dans le but d’embellir l’endroit à l’approche de la célébration de l’Exposition Universelle de 1929. La Mairie de Barcelone a racheté les terrains qui étaient alors propriété privée de Josep Laribal, et a chargé ce laborieux projet de création de nouveaux jardins publics au paysagiste et ingénieur Jean Claude Nicolas Forestier et son assistant Nicolau M. Rubió Tudurí.

A noter

Avec une extension actuelle de 5ha, partant de la Fondation Joan Miró jusqu’aux Jardins del Teatre Grec, les Jardins de Laribal se situent sur une partie de la montagne qui compte de nombreuses zones pentues, chose que Jean Claude Nicolas Forestier mit à profit pour concevoir de nombreux escaliers, avec pour objectif de sauver les différents dénivelés de même que les superbes cascades qui offrent un plus grand charme au jardin.

vues depuis le jardin

Après de nombreuses années pendant lesquelles les jardins ont quelque peu été laissés à l’abandon on a entrepris d’importants travaux de réforme pour leur donner plus de puissance et de modernité, ce qui a abouti au fait qu’aujourd’hui ils resplendissent et font partie les jardins les plus beaux et qui ont le plus de charme, que ce soit dans Montjuïc ou même dans Barcelone.

Flore, art, architecture et éléments décoratifs

La grande extension des jardins fait que ceux-ci possèdent une flore variée, qu’elle fût originaire de méditerranée ou d’autres continents. Des arbres comme des néfliers, des orangers amers, des pins, des figuiers, des palmiers ou des cyprès mais également plusieurs variétés de plantes et de fleurs comme des géraniums, des rosiers, de la lavande, du romarin ou du lierre donnent aux jardins un cadre qui pourrait faire penser à un conte.


En plus des différents arbres et plantes le jardin est riche de tout type d’ornements décoratifs, qu’ils soient architecturaux ou sculpturaux, parmi lesquels on peut noter une série de fontaines, de sculptures, de bancs, des pergolas, des rampes, de maillets, d’escaliers et d’étangs. Certains murs et une fontaine, œuvre de Llorenç Artigas, sont recouverts de céramique décorative aux couleurs attrayantes, ce qui donne aux jardins un air seigneurial. Nous vous conseillons de prêter une attention toute particulière aux trois sculptures féminines (La Noia de la trena et Repos, toutes deux œuvre de Josep Viladomat, et Estival de Jaume Otero, conçue durant la décennie 1920).

pergola Jardins Laribal

Font del Gat

La Font del Gat, ou la Fontaine du Chat, a été conçue par Joan Antoni Homs en 1918. Il s’agit d’une fontaine dans laquelle l’eau jaillit d’un saillant situé dans la bouche d’un chat. Point de rencontre de plusieurs excursionnistes qui grimpaient à Montjuïc au début et au milieu du XXème siècle ainsi que celui d’un groupe d’intellectuels surnommés La Colla de l’Arròs, la fontaine a cru en popularité au sein des habitants de Barcelone, atteignant son paroxysme quand l’écrivain Joan Amich écrivit une chanson populaire intitulée La Marieta de l’ull viu, connue aussi sous le nom de Baixant de la Font del Gat, dont le refrain fait référence à la fontaine.

Font del Gat

A côté de la fontaine se trouve une un bâtiment néoclassique, œuvre du célèbre architecte catalan Josep Puig i Cadafalch, et qui est à l’heure actuelle le siège du restaurant et café La Font del Gat où vous pourrez en profiter pour prendre un verre sur la terrasse tout en vous relaxant et en reprenant des forces avant la poursuite de l’exploration des lieux.

Curiosité

Durant le parcours dans les jardins vous apercevrez un magnifique escalier, appelé Escaliers du Generalife. A la fois l’escalier mais aussi le décor est inspiré, même de façon libre, des jardins arabes du Generalife de l’Alhambra, incluant une cascade qui fait couler l’eau le long des rampes, des petits étangs avec des fontaines, et une série de bancs de pierre pour se reposer à l’ombre offerte par la végétation touffue.

Galerie de photos

Carte

Les Jardins de Laribal disposent de plusieurs points d’accès, dont l’un rejoint les jardins del Teatre Grec adjacents. De la sorte nous vous conseillons d’y accéder par celui qui fait office d’accès principal, et qui est situé dans le passeig de Santa Madrona 2, à côté du Musée d’archéologie de Catalogne et auquel vous parviendrez après avoir monté le carrer Lleida.


Sur une carte plus grande

Adresse

Passeig de Santa Madrona 2, Barcelone.

Horaire de visite

Tous les jours à partir de 10H00 jusqu’au coucher du soleil.

Prix d’entrée

Gratuit.

Comment y accéder ?

Métro : España (lignes 1 et 3).

Bus : lignes 13, 23, 55, 125, 150 et bus touristique.

A pied : accessible depuis le quartier de Poble Sec..

Lieux d’intérêt à proximité

Musée d’archéologie de Catalogne
Jardins del Teatre Grec
Jardins Joan Maragall
Stade Olympique Llúis Companys
MNAC

  • 48
    Shares
TripUniq FR